News

PSG : le pari gagnant Javier Pastore

foto

 Titularisé à la surprise générale contre l'Olympique de Marseille, Javier Pastore a signé un grand match en étant décisif. Un retour au premier.

 Il a été la grosse surprise de la soirée. Aligné d’entrée de jeu par Unai Emery, Javier Pastore a profité des petits soucis de ses deux coéquipiers Draxler et Di Maria pour intégrer le onze de départ d’Emery, une première depuis le 21 août et la réception du FC Metz (2-0, 2e journée), pour se rappeler au bon souvenir des amateurs du « pastorisme ». « Pastore est un joueur important pour nous. La capacité qu’il a et la qualité pour les combinaisons offensives sont importantes. Il est là pour jouer tous les matches. Pour Di Maria, il sortait d’une blessure. On a parlé avec le docteur et lui et on a décidé que c’était mieux qu’il ne commence pas le match. Draxler n’avait pas bien dormi, il nous a dit qu’il n’allait peut-être pas être à 100% pour jouer tout le match. C’est l’opportunité pour les joueurs qui sont avec nous de rentrer et d’être performants. C’est le meilleur pour l’équipe » comme l’a expliqué Unai Emery en conférence de presse.

 

 

 

Un choix qui était loin d’avoir des allures de second couteau au vu de la prestation de l’ancien Palermitain. À l’origine du coup franc ayant amené le premier but parisien, Pastore a également délivré un amour de passe décisive à Edinson Cavani pour le 2-0. Efficace offensivement et appliqué aux tâches défensives, Pastore a signé un retour au premier plan idéal dans le money-time de la saison. De quoi lui valoir les honneurs de son président Nasser Al-Khelaïfi. « C’est un artiste. Je suis très content pour lui. Le deuxième but vient d’une passe de Javier. On a besoin de lui aussi. »

           

 

Pastore savoure mais...

 

Le dirigeant francilien n’est pas le seul puisque Thomas Meunier n’y est pas allé de main-morte lui non plus à l’heure de complimenter El Flaco. « Pastore, c’est un très bon joueur, vraiment élégant. Il voit le foot avant beaucoup d’autres joueurs. Il voit toujours le dernier geste, la dernière passe. Il va beaucoup nous aider dans la fin du championnat. » Et l’intéressé dans tout ça ? Avec seulement 23 matches de Ligue 1 au compteur depuis la saison dernière, Pastore était aux anges. « C’est magnifique parce que ça faisait plus de six mois que je n’étais pas titulaire. Je fais de mon mieux aux entraînements, après c’est le coach qui décide si je joue ou pas. »

 

 

Heureux d’avoir pu prouver sa valeur dans un match aussi important, Pastore ne veut toutefois pas s’enflammer. Pour preuve, l’Argentin s’est dit satisfait de ne pas avoir joué plus de 55 minutes face aux Olympiens. « Pas de doutes, mais des moments difficiles, oui. Je n’ai pas toujours réussi à être bien, il y a avait toujours avec une petite douleur ou je n’étais pas à 100% physiquement. Aujourd’hui, je me sens bien, j’ai bien fini le match. Le coach a été intelligent de me remplacer rapidement. On a trois matches dans la semaine, on va voir si je peux avoir du temps de jeu pour gagner en rythme, mais je me sens bien. » Et ce n’est pas le PSG qui s’en plaindra.

 

 

 

 

 

footmercato.net


« RETOUR

Pastore Javier

Pastore Javier
  • Club actuel: Paris Saint-Germain
  • Date de nais.: 20/06/1989
  • Nat.: Argentin / Italien
  • Milieu de terrain offensif

 
borde
Compartir: Compartir en Facebook Compartir en Twitter Compartir en Linkedin
Seguinos en: Seguinos en Twitter Seguinos en Youtube Seguinos en Facebook Compartir en Linkedin Google+ Follow Me on Pinterest