News

Ligue 1: Marseille en danger à Lyon, le PSG et Lille veulent capitaliser

foto

Marseille, zéro victoire en L1, est en danger à Lyon, dimanche pour l'affiche de la 6e journée, tandis que le Paris SG, qui va à Annecy jouer contre Evian-Thonon, et Lille, qui reçoit Sochaux, veulent continuer à prendre des points dans un début de championnat qui leur sourit.

Auxerre (10e) - Caen (13e): Alain Traoré va-t-il retrouver le chemin du but? Le Burkinabè, meilleur buteur de L1 (5 buts), était resté étonnamment muet lors de la dernière journée, avec à la clé pour l'AJA un nul à Nancy (0-0). Dans les rangs normands, il pourrait y avoir des changements, puisque l'équipe de Franck Dumas reste sur trois défaites consécutives en L1.

 

 

Brest (16e) - Montpellier (1er): L'équipe de René Girard sera-t-elle encore leader au terme de cette 6e journée ? Le droit à l'erreur n'est pas permis car les Héraultais sont suivis à la trace par de sérieux clients, Lyon, Lille et le Paris SG. Brest a en tout cas le profil d'une victime expiatoire: les Bretons sont toujours à la recherche de leur première victoire de la saison.

 

 

Lorient (8e) - Saint-Etienne (9e): Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour les Verts. Après la gifle infligée par le LOSC lors de la dernière journée à domicile (3-1), Florent Sinama-Pongolle, déjà victime d'un claquage, s'est fracturé une main. Les Merlus restent sur un précieux nul arraché à Sochaux (1-1) à deux minutes de la fin du temps réglementaire, grâce à Innocent Emeghara sur une passe d'une autre recrue, Joel Campbell (ex-Arsenal).

 

 

Nice (19e) - Ajaccio (15e): Guillermo Ochoa, gardien mexicain des Corses, est à la tête de la plus mauvaise défense de L1 (9 buts encaissés, ex-aequo avec Dijon) et sera opposé à la plus mauvaise attaque de L1 (2 buts inscrits par Nice). Après 3 défaites et 2 nuls, la situation est toujours aussi crispante pour les Azuréens, un petit point devant la lanterne rouge Valenciennes.

 

 

Toulouse (5e) - Bordeaux (11e): Les Girondins sont invaincus depuis quatre matches en L1 mais stagnent dans le ventre mou et restent sur un nul sans but peu flatteur contre le promu Evian-Thonon. Le TFC a un bon coup à jouer dans son Stadium pour rester dans la roue des équipes de tête.

 

 

Valenciennes (20e) - Dijon (14e): Le temps presse pour Valenciennes, bon dernier et sans succès en L1. La venue des Dijonnais est une belle opportunité pour lancer enfin la saison, mais après une entame inquiétante le promu a prouvé qu'il avait sa place en Ligue 1 avec deux victoires et un revers honorable face à Lyon (2-1). Méfiance donc pour les Nordistes.

 

 

Lille (3e) - Sochaux (7e): Le champion de France n'a pas sombré dans la déprime après le nul frustrant concédé en Ligue des champions face au CSKA Moscou malgré deux buts d'avance (2-2). Ses dernières prestations en L1 (3 victoires d'affilée) et la forme étincelante de ses deux artistes Hazard et Cole parlent pour lui. Sochaux doit en revanche se débattre avec les cas Maïga et Anin, provisoirement écartés du groupe après avoir séché un entraînement dimanche, et attend fébrilement de retrouver le Marvin Martin de l'exercice précédent.

 

 

Evian-Thonon (12e) - Paris SG (4e): Avant de se constituer un collectif digne de ce nom, le PSG s'en remet pour l'instant au talent de ses stars recrutées à prix d'or. Et cela suffit amplement à assurer le spectacle et à enchaîner les succès (6 toutes compétitions confondues, une première depuis 1995). Avec ce déplacement en Haute-Savoie suivi de la réception de Nice, mercredi, le Paris SG version qatarie a largement les moyens de marquer son territoire avant sa première semaine-test du 24 septembre au 2 octobre (voyages à Montpellier et à Bilbao, accueil de Lyon au Parc des Princes).

 

 

Rennes (6e) - Nancy (18e): Quel visage offriront les Rennais dimanche ? Les Bretons alternent le bon et le décevant en ce début de saison à l'image des trois points ramenés de Marseille (1-0) en L1, très vite effacés par la défaite concédée dans les dernières minutes sur le pelouse de l'Udinese (2-1) en Europa League, jeudi. Un faux pas d'autant plus inquiétant qu'il s'accompagne de deux blessés graves: Kader Mangane et Razak Boukari. "Le Stade Rennais a besoin de franchir un cap mental", a résumé lucidement l'entraîneur Frédéric Antonetti.

 

 

Lyon (2e) - Marseille (17e): Ce choc du week-end est déjà capital pour Marseille, qui n'a toujours pas remporté le moindre match en L1. L'OM et sa défense fébrile (8 buts encaissés en 5 journées) se sont quelque peu rassurés en allant battre l'Olympiakos en Grèce (1-0), mardi en Ligue des champions mais cette embellie pourrait être balayée par un nouveau coup dur à Lyon. La pression deviendrait alors énorme sur les épaules de Didier Deschamps, ardemment défendu par le président Vincent Labrune en dépit de la tempête sportive. Ce mauvais départ rappelle étrangement celui de l'OL la saison dernière mais les Lyonnais ont retenu la leçon et naviguent déjà dans les hautes sphères du classement. Même l'indisponibilité de Lisandro ne les freine pas, Gomis tenant parfaitement son rang en attaque en l'absence du goleador argentin.

 

 

 

AFP


« RETOUR

Pastore Javier

Pastore Javier
  • Club actuel: Paris Saint-Germain
  • Date de nais.: 20/06/1989
  • Nat.: Argentin / Italien
  • Milieu de terrain offensif

 
borde
Compartir: Compartir en Facebook Compartir en Twitter Compartir en Linkedin
Seguinos en: Seguinos en Twitter Seguinos en Youtube Seguinos en Facebook Compartir en Linkedin Google+ Follow Me on Pinterest