News

La Serie A innondée par le talent

foto

L’Argentin Pastore sera figure du prochain Mondial selon la FIFA

(FIFA.com) Mercredi 27 octobre 2010

"L'Italie n'est pas dépourvue de joueurs talentueux. Il faut juste les laisser s'exprimer, leur faire confiance." Roberto Baggio, président du secteur technique de la Fédération italienne, a décidé d’insister sur la formation des jeunes pousses locales pour préparer l’avenir de la sélection. Mais le temps que cette politique porte ses fruits, rares sont les jeunes Italiens qui arrivent à se faire une place au soleil dans les grosses écuries du championnat italien. Du coup, ce sont de jeunes joueurs étrangers qui brillent en ce début de saison.

 

De Pato à Pastore en passant par Coutinho ou Cavani, FIFA.com vous invite à faire connaissance avec cette génération qui pourrait pointer en première ligne lors de la prochaine Coupe du Monde la FIFA, Brésil 2014.

 

On retrouve d’ailleurs trois jeunes Brésiliens parmi les joueurs les plus en vue de la Serie A. Alexandre Rodrigues da Silva est déjà plus qu'un espoir. A 21 ans, Pato compte en effet 11 sélections et est devenu, depuis le départ de Kaká, le principal atout offensif de l'AC Milan au milieu d'une pléiade de stars confirmées comme ses compatriotes Ronaldinho et Robinho ou le Suédois Zlatan Ibrahimović. Efficace des deux pieds, doté d'une redoutable accélération, Pato a fait ses débuts internationaux le 26 mars contre la Suède à 18 ans, 6 mois et 24 jours. Non retenu par Dunga pour la campagne sud-africaine il a retrouvé le maillot auriverde avec Mano Menezes, qui pourrait faire de lui un rouage essentiel des quintuples champions du monde.

 

Hernanes réveille la Lazio Philippe Coutinho Correia, connu sous le nom de Coutinho en Europe et de Philippinho au Brésil, est encore un diamant à l'état brut. A 18 ans il est train de faire son trou à l'Inter Milan, au point d’avoir déjà pris la place de Goran Pandev. Acheté à l'âge de 16 ans au Vasco de Gama, il n'a rejoint les champions d'Europe que cette saison. Depuis, tout va très vite pour le joyau carioca : première sélection le 20 août, débuts en Serie A le 30, et en Ligue des champions de l’UEFA le 14 septembre. Vif, rapide, capable de dribler plusieurs adversaires dans un mouchoir de poche en raison d'un centre de gravité très bas (1m71), Coutinho, au visage poupin, est déjà présenté comme le nouveau Messi. Un lourd statut, mais que le jeune Brésilien pourrait très vite confirmer.

 

Hernanes fait également partie, à 25 ans, de cette nouvelle vague brésilienne venue éclairer le calcio. L'ancien meneur de São Paulo brille dans l'axe central où tous les ballons passent par lui. Son adaptation au football européen a été ultra-rapide et il joue un rôle de première importance dans le renouveau de la Lazio Rome, leader surprise de la Serie A. Mieux, il se trouve les yeux fermés avec l'Italo-Argentin Mauro Zárate, 23 ans, qui a enfin trouvé ses marques dans une position plus en retrait derrière les deux attaquants de pointe.

 

Le roi, le maigre et l'arbre Au royaume des attaquants talentueux, l'Uruguayen Edinson Cavani n’est pas encore roi, mais figure en bonne place à la cour. Fer de lance de l'attaque de Naples, évoluant juste devant deux autres joyaux, Ezequiel Lavezzi et Marek Hamšík, le buteur de la Celeste, 23 ans, qui a inscrit 8 buts en 23 sélections, confirme au fil des matches ses prestations d'Afrique du Sud 2010. Grâce à ses six buts lors des huit matches de Serie A, les nostalgiques supporteurs azzurri imaginent déjà voir leur club revenir vers les sommets du football italien.

 

Depuis le départ de Cavani de Palerme à l’intersaison, un autre prodige sud-américain a pris le relais en Sicile. Javier Pastore, 21 ans, possède la double nationalité italo-argentine. Mais "el flaco" (le maigre, 1m87 pour 78 kilos) a choisi son camp en disputant la dernière Coupe du Monde avec l'Albiceleste. L’élégant milieu offensif, doté d'une exceptionnelle technique en mouvement, évolue avec la même efficacité sur tout le front de l'attaque, et sa facilité et son sens du but lui donnent des airs de Kaká ou Juan Román Riquelme.

 

Entre les vieilles gloires qui s'accrochent et l'arrivée massive des talents étrangers, les jeunes Italiens doivent batailler ferme pour pousser les portes de l'équipe première. Le polyvalent Domenico Criscito, 24 ans, pouvant évoluer sur tout le flanc gauche et même milieu défensif, est l'exception qui confirme la règle. Longtemps en copropriété entre la Juventus et le Genoa, il est passé d'un club à l'autre avant de se stabiliser chez les Grifoni dont il est devenu un cadre. Depuis ses débuts le 12 août 2009 sous l'ère Marcello Lippi, il est également devenu un titulaire de la Nazionale.

 

Mais Criscito n’est que l’arbre qui cache la forêt italienne. En attendant que le travail de Roberto Baggio porte ses fruits, les tifosi devront se contenter d’assister à l’éclosion ou la confirmation des jeunes stars étrangères à l’accent portugais ou espagnol. Mais ils sont au moins sûrs d’une chose : ils voient du spectacle chaque week-end.


« RETOUR

Pastore Javier

Pastore Javier
  • Club actuel: Paris Saint-Germain
  • Date de nais.: 20/06/1989
  • Nat.: Argentin / Italien
  • Milieu de terrain offensif

 
borde
Compartir: Compartir en Facebook Compartir en Twitter Compartir en Linkedin
Seguinos en: Seguinos en Twitter Seguinos en Youtube Seguinos en Facebook Compartir en Linkedin Google+ Follow Me on Pinterest